Défi ValériAcr0 #7 (2019)

Un beau logo tout en néons pour le défi ValériAcr0

❢ Clap, 7ème round. Il y a une paye donc, avec Acr0, on décidait de se lancer dans un petit jeu alliant surprise et dégommage de Pile A Lire (aka PAL). Pour les deux du fond qui n’ont RIEN suivi, petit rappel: chaque mois, on va pêcher dans la PAL de l’autre pour en dénicher une lecture. On a le mois courant pour lire le livre choisi et jusqu’au 5 du mois suivant pour poster une chronique à son sujet. Pour redonner un peu de peps au jeu, on a décidé de le pimenter en instaurant un système de gages -wais, wais, la torture, la souffrance, on aime ça, nous. L’archéologie de nos sélection, c’est sur cette page que ça se passe.

.

The rules

.

  1. Les gages remplacent l’utilisation du joker → Les fails sont “sanctionnés” par un gage.
  2. La réserve de joker passe de 6 à…… 3.
  3. Le joker peut être utilisé pour éviter un gage.
  4. Une liste de gages a été établie et chacune lui a donné un « poids » (S, M, XXXL).
  5. Pas d’auto-gage. La binômette choisit le gage de sa partenaire et de la faire souffrir un peu, beaucoup ou passionnément.
  6. Possibilité de racheter 1 joker avec un gage -wais zarbi, mais psychologiquement ça rassure.
  7. Un même gage peut-être utilisé plusieurs fois

#7.1 – Mars 2019

Bienvenue au club de Jonathan Coa
Mona Chollet : Sorcières. La puissance invaincue des femmes

Une nouvelle année qui démarre en force. Acr0 a choisi un livre depuis longtemps endormi dans ma PAL. Me voilà transportée aux côtés de Jonathan Coe dans un voyage soo british dans les années 70 avec Bienvenue au club. Pour célébrer la journée des droits de la femme, j’avais opté pour Sorcières, la puissance invaincue des femmes. L’essai de Mona Chollet a séduit Acr0, qui l’a trouvé très instructif et accessible.
Ma chroniqueSa chronique

#7.2 – Avril 2019

Watership Down de Richard Adams
Tome 11 des aventures de l'Assassin royal de Robin Hobb

Choix thématique et printanier, Acr0 avait décidé de m’envoyer courir les lapinous avec le fabuleux Watership down de Richard Adams. J’ai complètement adhéré à cet épique périple qui est mille fois plus palpitant que l’aventure des hobbits 😉
Trouvant le fond de l’air toujours un peu frais, et ayant sans doute croisé quelques flocons, j’envoyais ma copine marcher auprès de Fitz dans le tome 11 des aventures de L’assassin royal, Le dragon des glaces. Un épisode qui a piqué sa curiosité!
Ma chronique Sa chronique

#7.3 – Mai 2019

Le mois de mai, avec ses congés partout, inspirait l’image du puzzle à ma comparse. C’était le point de départ de sa sélection qui a été totalement immersive! Prise dans le jeu de Franck Thilliez, je n’ai fait qu’une bouchée de ce thriller palpitant et schizophrénique. Mai m’inspirait plutôt la lecture-pelouse, les petons jouant avec les brins d’herbe et ce titre de Frances Hodgson Burnett, Le jardin secret. Une Madeleine de Proust pour Acro qui a pris beaucoup de plaisir à redécouvrir un livre de son enfance.
Ma chroniqueSa chronique

#7.4 – Juin 2019

Histoires du soir pour filles rebelles FAVILLI Elena & CAVALLO Francesca

Retour de l’été, fête de la musique, Acr0 était totalement raccord avec ce nouveau choix : Lucy in the sky de Pete Fromm. Tentée par le contenu tout jaune, j’ai également pris beaucoup de plaisir avec cette lecture –même si ma chronique n’est pas encore publiée. Un voyage initiatique au coeur de l’entrée dans l’adolescence d’une gamine devenant femme, avec ses émotions et ses difficultés sur fond d’un cadre familial bordeline. De mon côté, je lui ai choisi Histoire pour filles rebelles et la plonger au coeur du destin de 100 femmes exceptionnelles.
Sa chronique

#7.5 – Juillet 2019

Couverture de La Bibliothèque de Mount Char de Scott Hawkins
Slade House d'après https://www.instagram.com/livrementblog/

Juillet sera brûlant ou ne sera pas, selon ma copine. Même si elle me semblait prometteuse, La bibliothèque de Mount Char m’est complètement tombée des mains. J’ai étais un peu déçue, étant donné qu’elle me l’avait elle-même offert. Par contre, j’avais plutôt opté pour une solution rafraichissante…enfin frissons dans le dos avec Slade House. Dans cette maison hantée, elle n’a pas complètement trouvé son bonheur pour apaiser sa soif.
Sa chroniqueMa chronique

#7.6 – Août 2019

La secte maudite, volume 8 de la série L'Assassin Royal de Robin Hobb

Pour les vacances, Acr0 avait décidé de m’envoyer visiter (à nouveau) Castlecerf, me permettant de me remettre en selle dans la saga de L’Assassin Royal. Avec les émotions intenses vécues durant cette lecture, je me suis maudite à l’avoir laissée trainer si longtemps. Inspirée par son défi Fin de série, j’encourageais Acr0 à finir une série qu’elle suivait avec assiduité. Un dernier tome qui l’a un peu laissée sur sa faim.
Ma chroniqueSa chronique

#7.7 – Septembre 2019

Couverture du livre Le Parrain de Mario Puzo avec Marlon Brando. Affiche du film de Francis Ford Coppola
Couverture du livre Le chant du coucou

En route pour l’Italie, Acr0 a tenu à ajouter un peu de tomate-mozzarella dans mes lectures. Un très bon choix qui m’a permis de prolonger les saveurs italiennes et de me plonger dans l’univers de gangsters des années 50. Une redécouverte qui valait vraiment le détour. L’idée de l’arrivée prochaine des feuilles ocres et des bogues piquantes a inspiré mon choix, Le chant du coucou. Un petit coup de pouce dans la préparation du challenge Halloween qu’Acr0 affectionne tout particulièrement.
Ma chroniqueSa chronique

#7.8 – Octobre 2019

Frissons garantis au tournant. Toutes les deux raccords avec l’esprit d’Halloween de ce début d’automne, nous avons souhaité à l’autre une bonne dose de frayeurs. Alors qu’Acr0 allait faire la connaissance de la famille Turner dans Une cosmologie des monstres, j’embarquais direct aux côtés de Courtney Crumrin dans le deuxième volume de l’Intégrale de ses aventures monstrueuses.
Sa chroniqueMa chronique

#7.9 – Novembre 2019

Couverture du livre de Xavier Collette

On continue dans l’horreur avec un livre dont le titre est inspiré de l’idée qu’Acr0 se fait du mois de novembre : Désolation. Une lecture prenante, un peu bavarde, qui m’a tenue en haleine pendant tout le mois. Pas étonnant, avec cette brique de plus de 800 pages, Stephen King nous montre une fois de plus qu’il est le maître de l’horreur. Entre image christique et scènes gores dégoulinantes de pus, mon coeur balance! Par contre, j’avais préféré plonger Acr0 dans ma vision plus romanesque de ce mois. s’il fait froid dehors, alors cale toi bien avec un bon plaid, au chaud avec des jolies illustrations pour te réchauffer le coeur. Elle a découvert avec des étoiles pleins les yeux l’album The Litthe Witch Exodus de Xavier Collette.
Sa chronique

#7.10 – Décembre 2019

Des choix inspirés par la saison : des bulles un peu légères pour Acr0, et un peu de gras pour moi.

#7.11 – Janvier 2020

Plein de surprises encore à venir!

#7.12 – Février 2020

Pour boucler ce cycle en beauté!


Fièrement propulsé par WordPress | Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :