La bibliothèque de Mount Char – Scott Hawkins

Un beau logo tout en néons pour le défi ValériAcr0

❢ Sélectionné par Acro dans le cadre de notre défi ValériAcr0et d’ailleurs offert par elle en 2018- La bibliothèque de Mount Char de Scott Hawkins ne m’a pas fait voyager bien longtemps.

Histoire d’un Epic fail

❢ Je ne vais pas tenir le suspense plus longtemps, et je balance direct : j’ai tenu 100 pages. Le livre en fait 480 au total. Soit un petit cinquième. C’est dommage- oui je sais. J’étais moyennement accrochée, et plutôt que de me lancer dans une lecture laborieuse, j’ai décidé d’arrêter. J’avais été très appâtée par la review de Livrement et la chronique radio de Michel Dufrannen’hésitez pas à les découvrir, ils vendent mieux le livre que moi du coup. L’aspect livres-bibliothèque est toujours très tentant. Mais je me suis résignée.

Résumé de l’éditeur

Carolyn était une jeune Américaine comme les autres. Mais ça, c’était avant. Avant la mort de ses parents. Avant qu’un mystérieux personnage, Père, ne la prenne sous son aile avec d’autres orphelins. Elle et sa fratrie d’adoption ont été élevés suivant les coutumes anciennes de Père. Ils ont étudié les livres de sa Bibliothèque et appris quelques-uns des secrets de sa puissance. Parfois, ils se sont demandé si leur tuteur intransigeant ne pourrait pas être Dieu lui-même. Mais Père a disparu – peut-être même est-il mort – et il n’y a maintenant plus personne pour protéger la Bibliothèque des féroces combattants qui cherchent à s’en emparer. Le destin de l’univers est en jeu, mais Carolyn a tout prévu. Carolyn a un plan. Le seul problème, c’est qu’en s’acharnant à créer un nouveau dieu elle a oublié de préserver ce qui fait d’elle un être humain.

.

Les éléments de base avaient tout pour me plaire : l’intrigue s’annonçait prometteuse et l’univers tout entier semblait bien construit. Dès les premières lignes, tu plonges dans une situation un peu mystérieuse. La curiosité pointe le bout de son nez. Tu te détends, et tu te laisse envahir par le décor. Les interactions entre les personnages semblent floues, mais c’est pas grave! Tu te dis que tu vas vite capter, suffit de se laisser porter par l’ambiance…

Et puis bardaf, c’est l’embardée.

Je n’ai pas réussi à m’immerger dans l’histoire. Je n’ai pas trouvé la sympathie ou l’intérêt nécessaire pour continuer à marcher aux côtés de Carolyn et de ses « frères et sœurs ». Je suis restée hermétique au récit que j’avais sous les yeux. Une lecture dents-de-scie : très enthousiaste au début, ennui qui s’installe insidieusement à partir de la page 60-70. J’ai été quelque peu récalcitrante pour le coup. Tu peux le dire! J’aurais pu déployer un peu plus d’efforts pour continuer. Tant de livres, si peu de temps, il fallait faire un choix. Traîner ou avancer.

Pas d’alchimie entre nous

❢ En y repensant quelques semaines plus tard, je me rends compte que j’avais eu la même difficulté à entrer dans les neuf Prince d’Ambre de Roger Zelazni – par contre, à l’époque j’étais moins familière de la fantasy par rapport à aujourd’hui. Peut-être que je le reprendrai à un autre moment, c’est ce que je m’étais promis avec Zelazny. Mais en ce qui concerne le moment présent, l’étincelle n’a pas eu lieu. L’alchimie a déserté la relation que nous aurions pu établir, tisser… vers une expérience vraiment chouette.

Tristesse et déchirement

❢ C’est un peu un déchirement de laisser tomber un livre. J’ai toujours un sentiment de culpabilité… Pourquoi ça ne marche pas?! Je me pousse toujours à continuer, juste pour voir si plus loin, ça ne sera pas « mieux ». Mais je crois qu’il faut accepter la résignation et voir ça d’un œil positif. Tu dégages du TEMPS pour un autre qui attend!


D’autres chroniques

❢ Puis tu tombes sur d’autres chroniques, et tu te rends compte que tout le monde n’a pas un avis positivement tranché… #tutesensmoinsseule :

Blackwolf (Blog o Livre)Apophis (Le culte d’Apophis), L’ours-inculte , Un papillon dans la Lune, Livrement et la chronique de Michel Dufranne.


Couverture de La Bibliothèque de Mount Char de Scott Hawkins
Titre : La bibliothèque de Mount Char
Auteur : Scott HAWKINS
Denoël - août 2017
480 pages
Note 0 rock – Abandon


.

.

.

.


9 commentaires sur “La bibliothèque de Mount Char – Scott Hawkins

Ajouter un commentaire

  1. Je vois très bien le flou dont tu parles pour l’avoir vécu aussi ; je vais même jusqu’à dire que c’est particulièrement dissonant et je comprends que certains lecteurs n’accrochent pas.
    Et je partage ton avis : pas assez de temps pour tant de bons livres qui nous attendent. Donc pas de culpabilité à avoir… « Allez, au suivant ! »

    1. Mais carrément! T’as mis le doigt dessus : « Dissonant », c’est vraiment ça!
      J’essayais de pas être méchante non plus, juste parce que j’ai pas aimé… mais j’avais vraiment du mal à entrer dedans… un début, malgré le « flou », j’étais bien motivée… puis bam quoi l’ennui te plombe parce que non, ça ne veut pas…

  2. C’est bien de savoir lâcher des livres, ce n’est jamais facile mais ça sauve tellement de temps. ^^
    De mon côté, je ne sais pas si j’oserai le tenter un jour, les avis sont partagés et je ne sais pas si je veux prendre le risque. Même si bon, moi j’ai adoré le premier tome des « Neuf Princes d’Ambre ». =P

    1. Héhé, c’est dans le flou et l’urban que j’ai retrouvé qqch… mais peut-être que ça n’a rien à voir non plus 😉

      OUI!!! Le droit d’abandonner un livre!
      C’est toujours hyper dur…
      Du coup je comprends ton hésitation à te lancer.
      Je crois que j’ai vu plus de commentaires positifs que négatifs, mais bon… on ne sait pas forcément dans quel camp on se trouve.

  3. Arf. Moi je pense le lire un jour. Mais bravo pour avoir laisser tomber un livre, j’en suis tout simplement incapable (sauf dans les 10 premières pages mais qui s’arrête aux 10 premières pages ?)

    1. J’avais du mal, avant… mais ç c’était avant 😉
      Naan, j’ai toujours du mal… j’ai toujours envie de lui laisser sa chance, au livre.
      mais bon là… au bout de 100 pages, j’estime que je peux, que j’ai fait l’effort. héhé
      Baah qui sait! Si tu tombes sur les 10 pires premières pages de toute ta vie!

Laisser un commentaire

Fièrement propulsé par WordPress | Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :