Terminus – Tom Sweterlitsch

Le Terminus, c’est ce moment représentant la fin du monde, de l’univers, de tout. Grâce au développement d’un programme secret durant les années 80, la marine américaine (NCIS) a exploré des futurs possibles. Ce qui leur a également permis de dater ce terminus aux alentours du XXVIIe siècle. Le premier chapitre, un peu mystérieux, nous donne un aperçu du Terminus. Crois-moi, t’as pas vraiment envie de le croiser.

Terminus, tout le monde descend…

❢ Après le chapitre « prologue », le récit reprend son cours en 1997. Shannon Moss, agent du NCIS, est appelée pendant la nuit par le FBI. Elle doit se rendre sur une scène de crime très violente. Un père a massacré sa famille. La fille aînée, Marian, 17 ans, serait en vie, mais elle a disparu. Pourquoi l’appeler elle pour cette affaire? Quel est le lien avec ses activités au sein du NCIS et le Terminus? Terminus dont la date s’est brusquement rapprochée de plusieurs siècles…

Thriller ou SF, et pourquoi pas les deux

❢ Vous hésitez entre un bon thriller ou de la SF bien barrée? Alors il faut se plonger dans Terminus. Sans être une grande adepte de Science-Fiction, j’ai été super appâtée par le 4ème de couverture –le voyage dans le temps peut-être 😉. C’était comme un cri, comme un appel : OUI! Il me le faut! Et de fait, ce livre a été une grande source de plaisir!

Alliant habilement les codes du thriller et ceux de la SF sans céder à la facilité, Sweterlitsch a créé un univers cohérent de manière minutieuse. Pas d’élucubrations foldingues pour expliquer les activités du NCIS. Tout se tient scientifiquement –enfin du moins pour moi. En effet, la lecture peut paraître ardue à certains moments, mais sans limiter le plaisir qu’on en retire. Je pense que j’ai accueilli ça comme un challenge, me disant « Ce n’est pas de la hard-SF, si tu passes déjà ce cap, ça sera déjà un bon point ». J’ai vraiment bien adhéré à ce mélange thriller/SF, grâce au dosage bien équilibré, même pour les novices.

Une intrigue qui palpite

❢ J’ai trouvé l’intrigue palpitante et extrêmement bien ficelée. L’histoire, qui semble « toute simple » –pas péjoratif– dans un premier temps, s’avère beaucoup plus tordue une fois qu’on plonge dedans. Le récit débute tranquille : une enquête policière, un meurtre, des trucs un peu mystérieux. C’est fort sombre, et tu comprends que c’est un peu plus complexe que ça en a l’air. Des nœuds qui font chauffer les neurones, tu en arrives à t’accrocher à ton slibard de noob, une fois que l’aspect technique du voyage dans le temps est mis sur le tapis. Au final, tu ne peux t’empêcher de t’accrocher aux pages de ce livre comme si ta vie en dépendait. C’est super addictif!

Des personnages convaincants

❢ L’aspect addictif repose également sur un autre pilier, à savoir les personnages. Shannon est une héroïne qu’il est plaisant d’accompagner. Dès le début, l’auteur établi un contact assez étroit avec elle. Il nous donne des éléments qui permettent d’apprendre à la connaître assez rapidement, et de s’accrocher à elle. Déterminée, maline et courageuse, c’est à travers ses pas que l’on va arpenter cette intrigue. Shannon n’est pas non plus infaillible ou sans relief, elle possède également ses failles. Au fur et à mesure de l’aventure, des hommes et des femmes vont croiser sa route. Des personnages tout aussi intéressants qui vont aussi alimenter en rebondissements le déroulement du récit. La galerie est aussi complexe que l’univers créé. Bref, du bon combustible pour la locomotive!

Un vrai page turner

❢ Avec Terminus, Tom Sweterlitsch propose un récit sombre, basé sur la construction d’un univers dense et complexe. Attractive et addictive, cette lecture demande un certain investissement de la part du lecteur, mais pour son plus grand bonheur. Malgré tout, le style est vraiment fluide et on avance assez rapidement à travers les pages. Amateur de voyage dans le temps, d’uchronie ou de dystopie, ce livre est pour toi. Cerise sur le gâteau : un fond de thriller bien mené, des personnages attachants, détestables, inquiétants, troubles. Des bons ingrédients, une bonne marmité… le tout donnant une bonne recette dont on a envie de reprendre.


Pour d’autres avis : Apophis, Au pays des caves trolls, Xapur, Un papillon dans la lune, Gromovar, Sur mes brizées, Les chroniques du chroniqueur


Titre : TERMINUS
Auteur : TOM SWETERLITSCH
Albin Michel Imaginaire
Avril 2019 - 448p.

.

.

.

.

J’ai lu aussi chez Albin Michel imaginaire : American Elsewhere de Robert Jackson Bennett

9 commentaires sur “Terminus – Tom Sweterlitsch

Ajouter un commentaire

  1. (merci pour le lien)

    Un excellent roman, en effet, probablement une des meilleures sorties de l’année en VF. Merci pour cette très bonne critique ! (j’aime beaucoup « tu en arrives à t’accrocher à ton slibard de noob », au passage :D)

    1. Merci!! J’ai un peu sué à la rédaction 😉 (Pas trop en dire, comment en dire… pour donner envie toussa ;-))
      (Puis quand je vois la tienne de chronique…. elle est top).
      Héhé, oui du vécu! Ce moment où tu relis des phrases parce que t’as pas bien saisi un mot 😉

Laisser un commentaire

Fièrement propulsé par WordPress | Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :