Défi ValériAcr0 #6 (2018)

❢ Hiiihaaa! Ode à la ténacité! Le rideau est tombé sur le 5è cycle de notre défi mensuel, et on est total aux taquets pour ce 6è round! Il y a une paye donc, avec Acr0, on décidait de se lancer dans un petit jeu alliant surprise et dégommage de Pile A Lire (aka PAL). Pour les deux du fond qui n’ont RIEN suivi, petit rappel: chaque mois, on va pêcher dans la PAL de l’autre pour en dénicher une lecture. On a le mois courant pour lire le livre choisi et jusqu’au 5 du mois suivant pour poster une chronique à son sujet. Malgré les quelques misérables jokers dont nous disposions pour pallier à d’éventuels ratés, c’était déjà sport. Très sport! Mais on a décidé de pimenter encore plus le jeu en instaurant un système de gages -wais, wais, la torture, la souffrance, on aime ça, nous.

THE NEW RULES!!!

  1. Les gages remplacent l’utilisation du joker → Les fails sont “sanctionnés” par un gage.
  2. La réserve de joker passe de 6 à…… 3.
  3. Le joker peut être utilisé pour éviter un gage.
  4. Une liste de gages a été établie et chacune lui a donné un « poids » (S, M, XXXL).
  5. Pas d’auto-gage. La binômette choisit le gage de sa partenaire et de la faire souffrir un peu, beaucoup ou passionnément.
  6. Possibilité de racheter 1 joker avec un gage -wais zarbi, mais psychologiquement ça rassure.
  7. Un même gage peut-être utilisé plusieurs fois

READY FOR THE PARTY FUN?!

 

Juillet 2018 : #6.5

Ma chronique
En juillet, je suis plutôt clémente avec ma pote qui doit mette ses yeux un peu au repos. Je pioche donc une BD dans sa maigre PAL- je vous ai déjà parlé de la maigritude de sa pile?!- De son côté, elle me file un billet de retour pour le Vyanthryr et me revoilà embarquée dans le troisième volume d’une saga qui me plait beaucoup –et qu’elle vient justement d’entamer.





Sa chronique

Juin 2018 : #6.4

Ê Ma chronique

En juin, le gage dont j’ai écopé pour « non postage de chronique dans les temps » en avril- La débâcle, qui est toujours dans le four– est activé. C’est un gentil, Acr0 doit faire son choix dans 3 grands formats que j’ai présélectionnés. Dans le lot se trouve Fantômette se pacse, un titre qui dors dans ma Pile depuis 2007. Un peu fatiguée, je n’ai pas réussi à vraiment entrer dans le livre et je l’ai planté là. C’est tout l’inverse pour Acr0 qui est entrée les deux pieds devant dans l’univers des Sentiers des Astres, avec Manesh. Une découverte qui ne l’a pas laissée insensible!

ÊSa chronique

Mai 2018 : #6.3

Ê Ma chronique

En mai, je décide d’envoyer Acr0 se promener sur la lune. Enfin plutôt d’attendre le retour d’une milice SS partie se réfugier sur la lune. Mis en cryogénie pendant des dizaines d’années, le retour s’annonce palpitant… ou pas.
Acr0 profite de mon voyage en Ecosse pour accorder son choix. Elle m’envoie direct découvrir Peter May et son île de Lewis dans une intrigue sombre et palpitante. C’est sûr, j’en ai pris plein les mirettes!

ÊSa chronique

Avril 2018 : #6.2

Ê Ma chronique

Avril ne nous découvre pas d’un fil. Je pars en pleine campagne belge Flamande aux côtés de Lize Spit et de sa Débâcle. Roman-thriller dur qui plonge son lecteur dans la vie âpre d’Eva. Retour sur une enfance et une adolescence bercé de violence, plutôt psychologique que physique –quoique. Un livre qui marque et qui subjugue. Une grosse claque.
Acr0 s’en est partie auprès des dragons, même s’il n’y en avait pas assez à son goût, avec Pierre Pevel. Motivée, elle a enchaîné tous les tomes de la trilogie d’une traite. Un livre qui végétait depuis quelques années dans sa PAL totalement maigrichonne.

ÊSa chronique

Mars 2018 : #6.1

Ê Ma chronique

Qui dit nouvelle année, dit instauration de nouvelles règles –enfin surtout concrétisation de ce qu’on avait en tête depuis belles lurettes!
Le retour imminent du printemps m’inspirait : entre les petits bourgeons, les fleurs, le soleil et la future sortie des petons… il m’en fallu peu pour glisser sur « orteils et tentacules ». En gros un aller-simple pour : L’appel de Cthulhu (illustré) de H.P. LOVECRAFT & François BARANGER.
De son côté, Acr0 m’a envoyé faire un tour dans le Bayou New-Orléanais. J’ai enfin découvert Morgane Caussarieu et son fameux « Je suis ton ombre ». Un livre qui m’a vraiment bien plu!

ÊSa chronique

Fièrement propulsé par WordPress | Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :